Bien choisir les isolants thermiques pour son habitation

Les isolants thermiques ont toujours fait partie des systèmes de confort d’une habitation, surtout dans un milieu où le froid et l’humidité sont des phénomènes sérieux. La mise en place d’isolant est donc souvent systématique pour la plupart des habitations. Avant de faire construire sa maison ou rénover ses murs, il est mieux de se renseigner sur les meilleurs isolants thermiques du moment. Quel est le rôle d’un isolant thermique ? Quels isolants installer dans sa maison ?

Les avantages d’une bonne isolation

On parle souvent d’isolation que ce soit pour l’économie d’énergie ou pour le confort d’une habitation. Mais qu’apporte réellement une isolation thermique à un bâtiment ? Tout d’abord, une structure bien isolée nécessite peu d’entretien et se détériore moins rapidement avec le temps. Les murs efficacement isolés sont effectivement plus à l’abri des facteurs corrosifs tels que l’humidité, et conséquemment, beaucoup plus durables.

De même, une isolation accompagnée d’une ventilation correcte réduit de manière drastique les risques de condensation. Celle-ci peut causer des désagréments relativement importants sur les structures d’un bâtiment (fissures, perte de stabilité, etc). Quant à l’humidité, il faut savoir que c’est un phénomène néfaste à une structure aussi bien sur le long que sur le moyen terme. Les traces d’humidité nuisent également à l’esthétique ainsi qu’à la durabilité d’une habitation.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier de tenir compte de l’avantage observé sur l’économie d’énergie. Une habitation mal isolée perd de sa chaleur interne si ses structures sont mal isolées. En effet, l’air chaud s’échappe par le toit (déperdition de chaleur à 30%), ainsi qu’au niveau des murs et des fenêtres. Il est possible de demander une expertise de ses structures auprès de professionnels compétents afin d’en connaître les performances énergétiques. Si nécessaire, entreprendre les travaux de rénovation qui s’imposent.

Les isolants thermiques les plus courants

A noter qu’il existe de nombreux types d’isolants thermiques que l’on pourra classer par fonction et par destination. La différence réside notamment au niveau du prix et de la performance lorsqu’il est question de choix d’isolants. L’essentiel consiste donc à trouver le bon rapport qualité/prix afin d’offrir un maximum de protection pour les murs, tout en optimisant ses dépenses. Dans cette perspective, les isolants les plus courants constituent souvent les choix les plus judicieux.

Les isolants classiques tels que les plastiques alvéolaires ont toujours su démontrer leur efficacité. La laine de verre et la laine de roche sont également les types d’isolants qu’on retrouve souvent dans les structures de maisons traditionnelles. Leur abondance sur le marché en font des produits de très bon rapport qualité/prix.

Au niveau des toitures, la laine soufflée est généralement la plus utilisée en guise d’isolation thermique. Même s’il n’y a pas de différence notable au niveau de l’efficacité, la laine soufflée détient une part de marché importante par rapport à la plaque alvéolaire. Les combles, quant à elles, peuvent s’isoler au moyen de l’un de ces deux principaux types d’isolants thermiques. Il existe des solutions d’isolation plus tournées vers l’économie d’énergie et l’écologie, à l’image de celles des “maisons bioclimatiques”.

Les meilleurs isolants naturels

Certains propriétaires préfèrent miser sur des isolants plus naturels, plus sains et plus écologiques. On trouve plusieurs types d’isolants naturels sur le marché. Toutefois, mettre en place une isolation conçue dans le respect de l’environnement relève parfois du défi. Il faut avant tout identifier les bons matériaux à utiliser et adopter les bonnes méthodes.

Pour isoler efficacement les structures d’une maison de façon naturelle, vous pouvez par exemple recourir à:

  • Des plaques isolantes rigides. Ce sont les types d’isolants naturels adoptés dans bon nombre de maisons traditionnelles. Ils s’adaptent parfaitement aux surfaces planes et se caractérisent par un taux d’étanchéité élevé.

  • Des isolants flexibles. Plusieurs dimensions sont également disponibles pour celui-ci. En plus de pouvoir s’intégrer dans n’importe quelle structure grâce à sa malléabilité, ils n’en sont pas moins efficaces quant au taux d’étanchéité. Ce sont des isolants qui peuvent s’utiliser à tous les niveaux de la structure.

  • Les isolants en vrac: Un mélange d’un peu de tout sous forme de granules. Une solution à la fois écologique et pratique.

  • Les enduits d’argile: les enduits jouent souvent le rôle de complément et accompagnent d’autres types d’isolants. Toutefois, ils peuvent s’installer à eux-seuls au sein de petites pièces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *