Transition énergétique, l’aide de l’Etat à prendre en compte

Au cours de ces dernières années, l’énergie renouvelable est au centre des discussions, même au niveau du gouvernement. L’adoption des énergies renouvelables permet en effet de réduire la consommation énergétique au sein des ménages, mais surtout le réchauffement climatique. Le seul souci c’est que les dispositifs destinés à profiter de ces énergies renouvelables, inépuisables et gratuites coûtent chers, alors, pour accompagner les ménages à les adopter, l’Etat propose des aides et des subventions. Si vous vous demandez en quoi consistent ces aides, voici quelques unes que vous devrez savoir si vous souhaitez financer vos travaux pour l’énergie verte.

Les aides disponibles pour financer les travaux

Il existe de nombreuses aides auxquelles vous pourrez souscrire pour financer votre projet et cela en fonction de l’énergie renouvelable que vous souhaitez adopter. En effet, l’ANAH ou l’Agence Nationale de l’Habitat propose des aides pour les panneaux photovoltaïques et les éoliennes. Il faut noter que ces solutions ne peuvent pas bénéficier du Crédit d’Impôt ou encore de l’eco-prêt à taux zéro.

Pour ce qui concerne les chauffe-eaux solaires ou autre systèmes solaires combinés, ces derniers sont éligibles au d’impôt avec un plafond de 1 000€ par m² de capteurs solaires, de l’Eco-prêt à taux zéro, de la Prime Quelle Energie et des aides de l’ANAH. Pour économiser davantage sur le coût des travaux, vous pouvez aussi profiter d’une TVA à 5,5% relatif au montant lié à l’achat et la pose des dispositifs.

En matière d’aérovoltaïque, comme c’est une solution efficace qui permet d’optimiser les économies d’énergie réalisées, le Crédit d’impôt, l’Eco-pêt à taux zéro, la Prime Quelle Energie et le dispositif de l’ANAH permettent de financer son installation. A noter que semblable aux chauffe-eaux solaires, la TVA est réduite à 5,5% pour les matériaux correspondants aux travaux.

Quelles sont les démarches à suivre pour pouvoir profiter de ces aides ?

Si vous avez des questions concernant ces sujets, vous pouvez vous renseigner auprès de votre commune ou des établissements qui octroient ces aides destinés à produire des énergies renouvelables. Pour ce qui concerne les démarches, sachez qu’elles sont différentes en fonction de l’aide que souhaitez solliciter. Quoiqu’il en soit, il est important de savoir si vous êtes éligible ou non à l’une ou plusieurs de ces aides.

Vous pourrez ainsi savoir quelle aide vous permettra de financer votre projet pour passer à l’énergie renouvelable en fonction de votre situation. Pour ce faire, il existe de nombreux simulateurs en ligne que vous pourrez utiliser de manière gratuite afin de savoir si oui ou non vous êtes éligible aux aides et subventions destinés à financer un projet. C’est le cas chez sibelenergie. Il est même possible de connaître le montant que vous puissiez prétendre.

Vous savez maintenant en quoi consiste les aides et subventions proposées par l’Etat pour financer les projets des ménages éligibles dans leur projet d’installer des dispositifs produisant de l’énergie renouvelable. Cela contribuera à la réduction de la consommation énergétique ainsi qu’au réchauffement climatique, mais aussi contre l’épuisement des ressources naturelles non renouvelables que l’on utilise dans la production d’électricité.